Décorer sa maison pour Halloween : 3 idées faciles

Décorer sa maison pour Halloween : 3 idées faciles

Halloween c’est pour bientôt ! En plus de l’emblématique « citrouille », comment pensez-vous décorer votre intérieur pour cette fête ? Ces trois idées de décoration faciles pourront vous aider à rendre votre maison terrifiante pour le 31 octobre. Ame sensible, s’abstenir ! Des petites bêtes flippantes un peu partout Pour une maison digne d’Halloween, laissez entrer les araignées, les chauves-souris et les souris dans votre intérieur. Créez ses petites bêtes vous-même à l’aide de quelques papiers noirs et d’une paire de ciseaux. Dessinez l’animal en question sur la feuille et découpez-les. Posez les petites souris sur votre escalier, les chauves-souris sur vos murs, les araignées sur votre abat-jour ou vos rideaux. Complétez votre déco en imprimant l’image d’un chat noir et en le collant sur une porte vitrée. Des fantômes flottants à l’entrée Laissez place aux fantômes pour faire peur aux chasseurs de bonbons le jour d’Halloween. Ne vous inquiétez pas, cet accessoire est facile à réaliser. Il vous suffit de recouvrir une tête en polystyrène (à acheter dans les boutiques brico-déco) d’un tissu en mousseline et de l’accrocher devant ou derrière la porte à l’aide d’un fil et d’un crochet. Vous pouvez également prendre une guirlande et recouvrir l’ampoule avec un drap troué à la tête. Puis, utilisez de la ficelle pour nouer le drap. N’oubliez pas de dessiner les yeux et la bouche à l’aide d’un feutre noir. Des bougies et des rideaux ensanglantés Si vous souhaitez faire une décoration terrifiante pour Halloween, installez des bougies ensanglantées dans une pièce sombre. Vous n’avez qu’à verser de la cire de bougie rouge sur des bougies blanches et le tour est joué. Pensez...
Tuto : comment poser un joint de dilatation ?

Tuto : comment poser un joint de dilatation ?

Les installations ou ouvrages qui nous entourent, que cela soit notre carrelage, les murs de notre maison, notre parquet mais également les bâtiments ou les ponts, ont tendance à évoluer ou se déformer sous l’action de la température et de l’humidité. Regardons le rôle des joints de dilatation par rapport à ces phénomènes ainsi que sur la façon optimale de les poser.   Utilité du joint de dilatation Une installation qui est soumise, par exemple, à la chaleur va subir un phénomène physique, la dilatation, indépendamment de la matière dans laquelle elle a été conçue. Le joint de dilatation a pour mission de remédier à cela en absorbant les contraintes créées par les variations de température. Il va par conséquent augmenter la durée de vie de l’installation de manière significative mais également prévenir différents éléments liés à la sécurité (déformations, détériorations, fissures, etc.).     Réalisation et pose La première chose importante, lors de la réalisation et de la pose d’un joint de dilatation, est de travailler sur des surfaces parfaitement propres. Ensuite, ce dernier doit avoir une largeur minimale de cinq à six millimètres sinon il risque d’être inopérant. Il sera réalisé à l’aide d’un mortier mélangé avec de l’eau afin d’être suffisamment liquide. Il aura ainsi la faculté de pénétrer au mieux les espaces prévus pour sa pose. Attention à ce qu’il ne soit pas trop liquide, auquel cas il mettrait trop de temps à sécher et perdrait en efficacité. Il est important de bien le lisser avec une raclette en caoutchouc et de bien le nettoyer avec une éponge lorsqu’il commence à durcir. On pourra ensuite...