Quels matériaux privilégier pour votre escalier ?

Quels matériaux privilégier pour votre escalier ?

L’escalier, on le choisit d’abord pour son design, ses coloris et ses dimensions. C’est un peu l’achat coup de cœur, pour un élément qui devient rapidement la pièce centrale d’une pièce de vie. En extérieur, c’est le premier mobilier que l’on découvre, dès l’arrivée. Pourtant, un autre critère de choix est crucial : celui des matériaux. La qualité de fabrication de l’escalier jouera à la fois sur son aspect esthétique, sa durabilité et sa résistance. Mais alors, quels matériaux choisir en priorité ? L’escalier galvanisé : le choix idéal pour l’extérieur Si vous voulez installer un escalier solide pour vos extérieurs, rien ne vaut l’escalier galvanisé. L’acier assure en effet la robustesse et la résistance nécessaires pour une utilisation en plein air. La structure peut ainsi supporter des charges lourdes et l’escalier garde sa solidité et son apparence impeccable, malgré la pluie ou le soleil. Un escalier galvanisé à chaud résiste également à l’humidité, à l’abrasion et à la rouille. Optez pour des marches en grillage à mailles fines de façon à éviter la formation de flaques due à la pluie ! L’escalier en bois massif : la solution parfaite pour l’intérieur Qu’il soit peint ou laissé brut, un escalier en bois massif présente tous les atouts dont vous avez besoin pour aménager un espace intérieur. Pour relier le salon aux chambres ou le couloir supérieur au grenier, ce type d’escalier est idéal : il assure à la fois la robustesse désirée pour un mobilier qui dure dans le temps, et le charme recherché pour habiller votre intérieur. Chez les fabricants spécialisés en escaliers de qualité, vous trouverez notamment...
Comment reconnaître un meuble de jardin haut de gamme ?

Comment reconnaître un meuble de jardin haut de gamme ?

Vous souhaitez meubler vos extérieurs avec des meubles haut de gamme ? Voilà une excellente solution pour en profiter durablement et bénéficier d’un espace chic et confortable en plein air. Mais face aux nombreux choix proposés par les boutiques d’ameublement, il n’est pas toujours évident de bien reconnaître un meuble de jardin haut de gamme. Découvrez nos astuces pour ne pas vous tromper dans votre sélection. Une grande qualité de fabrication Ce qui distingue un meuble de jardin haut de gamme d’un mobilier bas de gamme, c’est avant tout sa conception solide et ses matériaux de qualité. Pour vérifier si le modèle qui vous intéresse remplit bien cette case et savoir s’il résistera durablement aux aléas climatiques, prenez le temps de consulter sa fiche descriptive. La liste des matériaux doit être spécifiée ainsi que les traitements éventuels contre la pluie et les rayons UV. Choisissez également une belle qualité de finition, telle qu’une peinture adaptée à l’extérieur ou un vernis. La résine et l’alu font partie des matériaux les plus adéquats en ce qui concerne le mobilier de jardin. Un service d’achat tourné vers la qualité Lorsqu’on achète des meubles de jardin haut de gamme, on s’attend à disposer de la qualité de service qui les accompagne. Dans une boutique spécialisée en mobilier outdoor de haute qualité, vous aurez généralement droit à un contrat de garantie de 2 ans, vous permettant de bénéficier d’une réparation ou d’un remplacement en cas de problème. Côté livraison, profitez également d’une prestation soignée et de délais rapides. Enfin, un SAV doit être assuré ainsi qu’un service client disponible pour toute question autour de...
DIY apprendre à construire un mur en brique

DIY apprendre à construire un mur en brique

Avec les bons outils et les bonnes techniques que nous vous proposons dans cet article, vous pourrez économiser de l’argent sans faire appel à des maçons et construire vous-même votre mur en brique. Ensuite, vous pourrez construire ou réparer de vieilles clôtures, murets ou différentes structures en brique dans votre jardin. Planter les piquets et le cordeau Une fois que vous avez construit la fondation bien plane, les briques doivent être montées sur celle-ci. Commencez par planter deux piquets dans le sol aux deux extrémités de la fondation. Reliez les deux piquets par un cordeau. Tracez, sur le sol tout au long de la fondation, la délimitation sur laquelle vous allez aligner vos briques. Il est conseillé de planter des piquets à une hauteur dépassant la hauteur du mur à construire pour pouvoir rehausser le cordeau au fur et à mesure que vous montez les rangées de briques. Le cordeau permet de bien aligner les briques. Mettre en place la première rangée sur un lit de mortier Un mortier composé de ciment, de sable et de chaux va permettre de coller les briques entre elles. Ces matériaux doivent être bien mélangés avec une pelle ou une bétonnière tout en ajoutant de l’eau progressivement afin d’obtenir une pâte homogène. Étendez un mortier de 1 à 2 cm sur la fondation en respectant la délimitation que vous avez tracée sur le sol. Ensuite, commencez par mettre en place la première rangée de brique sur le mortier en partant des extrémités. Après avoir posé une brique, accolez un mortier de 1 cm sur le côté pour la lier avec la brique suivante. Vous...
Cloisons sèches : les différents types et avantages

Cloisons sèches : les différents types et avantages

Certains propriétaires choisissent les cloisons sèches comme des éléments de séparation des pièces pour de nombreuses raisons : légèreté, facilité d’installation et de réparation, esthétique, propriété anti-humidité, résistance au feu et propriété d’isolation. Voici les différents types de cloisons sèches. Cloisons sèches composées de panneaux alvéolaires On reconnaît un panneau alvéolaire grâce à ses 2 plaques de plâtre dans lesquelles on retrouve une âme en réseau alvéolaire en carton. Réputées pour leur légèreté, les cloisons sèches alvéolaires permettent de créer des séparations légères dans les étages supérieures. Selon vos besoins, ils peuvent être hydrofuges si vous voulez les installer dans des pièces humides. Pourtant, il est indispensable de savoir que les panneaux alvéolaires possèdent une faible résistance au feu. Ils sont en général montés sur une structure en bois. Cloisons sèches composées de plaques de plâtres Connues également sous le nom de placo, les plaques de plâtre peuvent répondre à différentes exigences en matière de résistance au feu, à l’humidité, aux chocs et aux bruits. C’est pourquoi lors de l’achat de ce type de cloison sèche, il est recommandé de se renseigner sur les caractéristiques surtout pour les matières de fabrication, la réaction au feu (utilisation de fibre de verre, vermiculite ou autres matériaux), la résistance thermique et la performance acoustique (utilisation de laine de verre ou autres matériaux). L’épaisseur des placos jouent également un rôle important dans l’insonorisation d’une pièce. Les cloisons sèches en fonction de leurs bords Les panneaux des cloisons sèches peuvent présenter des bords latéraux amincis (BA) qui vont permettre de joindre 2 panneaux à l’aide d’une bande à recouvrir d’enduit. Les bords peuvent être arrondis...
Hivernage des plantes : quelles solutions s’offrent à vous?

Hivernage des plantes : quelles solutions s’offrent à vous?

L’hiver arrive et vous allez devoir protéger les plantes de votre jardin pour la saison. Diverses possibilités existent pour prendre soin de vos plantes les plus sensibles aux rigueurs de l’hiver. Le paillage : une solution pour certaines plantes Avant de vous lancer dans des installations d’envergure, la manière la plus simple et la plus accessible de protéger vos plantes, si elles sont au jardin, consiste à rentrer les pots à l’intérieur et à pailler et bâcher celles qui sont dans des gros pots difficiles ou impossibles à déplacer. Celles qui peuvent passer l’hiver à l’extérieur seront recouvertes de paille au niveau de racines. Cette technique traditionnelle et naturelle permet de les protéger des frimas hivernaux. Le buttage est également une technique de choix, en particulier pour les légumes, afin de protéger les racines du froid et du vent. Le buttage consiste à créer un monticule de terre au pied de la plante.     Les serres tunnel : une solution de protection idéale Pour certaines plantes, les techniques simples de jardinage ne seront pas suffisantes. Il faudra alors opter pour des installations de type serre tunnel de professionnel. Ce sont des abris protégeant vos cultures des intempéries et en particulier du gel. Ces aménagements sont également utiles le reste de l’année puisqu’elles permettent de conserver une atmosphère idéale prévenant les amplitudes thermiques et offrant un micro-climat optimal. La structure en acier et le revêtement en polyéthylène des serres tunnel offrent résistance et maniabilité. En fonction de la dimension de la serre que vous choisissez, vous pouvez bénéficier d’une plus ou moins grande superficie de culture et de rendements...
Navi mag | 123conso.net | Domotiki